La FFII France

Réponse du Chef de cabinet de Claudie Haigneré à l’Appel urgent

mardi 28 septembre 2004.

Dans une lettre datée du 28 septembre 2004, le Chef de Cabinet de la Ministre déléguée aux Affaires européennes, Claudie Haigneré, répond à l’Appel urgent :

Monsieur le Président,

La Ministre déléguée aux Affaires européennes a bien
reçu votre courrier en date du 5 août 2004 concernant les brevets
logiciels.
La Ministre souhaite vous assurer que la France est très
vigilante sur la question de la brevetabilité des logiciels. Le cadre
juridique actuel est cependant très flou et permet une très large
brevetabilité : l’objet de la directive que vous évoquez est précisément
de limiter le champ de la brevetabilité, en excluant par exemple les
méthodes ou les algorithmes.

La Ministre sera très attentive à l’impact de ce texte sur
l’industrie du logiciel en Europe. Elle sera également attentive au
déroulement de la seconde lecture de ce texte au Parlement, qui
permettra d’améliorer le cas échéant le texte actuel.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à
l’expression de mon entière considération.

Gilles DUFEIGNEUX


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 543789

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License